Cessons de faire chanvre à part!

Le cannabis est la fleur femelle de la plante chanvre.

Au début des années 30, les Américains ont inventé le mot marijuana que certains français traduisent par Marie-Jeanne.

Les autorités américaines ont fait toute une publicité pour diaboliser cette plante en parlant de danger, de violence, de suicide, de viol pour enfin rendre illégale la culture de cette plante. En France, on a confié à Joe Dassin la mission funeste d’écrire l’une des chansons les plus tristes de son répertoire: Marie-Jeanne dont il existe une explication de texte des plus cruellement sociales.

Oui, cette plante est dangereuse… mais pas pour nous !

Le chanvre est seulement dangereux pour les industries pétrolière, forestière, pharmaceutique et textile qui réclament toujours plus de pesticides.

De plus, le chanvre absorbe les radiations, ce qui serait bien utile depuis les catastrophes de Tchernobyl et Fukushima, sans oublier le récent accident en Asie centrale dont on n’entend plus parler.

Une tonne de chanvre absorbe 1,63 tonnes de CO2 soit 4 fois plus que les arbres.

Cela fait 75 ans qu’on détruit la planète au rythme actuel. Cela fait 75 ans qu’on a rendu le chanvre illégal.

L’industrie pétrolière

Avec le chanvre on peut faire du carburant et du plastique biodégradable.

En 1941 un modèle de voiture d’Henri Ford était conçu en résine de chanvre (10 fois plus solide que l’acier) et roulait au diesel de chanvre !!

L’industrie forestière

En 1916, on pensait que d’ici les années 40, tout le papier viendrait du chanvre et qu’on n’aurait plus besoin de couper les arbres. Un are de chanvre équivaut à 4,1 ares d’arbres.

Et la plante est annuelle et donc… renouvelable rapidement.

Pour le traitement du papier à base de chanvre, il ne réclame pas de blanchiment au chlore et nécessite 75 à 85% en moins d’acide sulfurique.

Le papier chanvre est recyclable 7 à 8 fois, comparé à 3 fois pour le papier bois.

Le prix de revient serait divisé par deux.

Les moulins ne nécessiteraient que de quelques transformations mineures pour passer de la pulpe de bois à celle de chanvre.

C’est aussi un matériau de construction incroyable.

La maison en chanvre est 6 fois plus solide que le béton. Son poids est divisé par deux. Elle est 3 fois plus élastique (et ainsi résistante aux tremblements de terre)

Plus les années passent, plus la construction en chanvre se solidifie. Le chanvre est auto isolant. Il résiste à la pourriture, aux insectes, aux champignons, à la moisissure, aux rongeurs.

Il est ininflammable et résiste à l’humidité.

L’industrie pharmaceutique

Le chanvre à d’énormes propriétés médicinales.

https://lapuissanceducerveaudroit.com/2015/11/07/12-bienfaits-du-chanvre-marijuana-pot-cannabis/

L’industrie textile

Contrairement à la culture du coton qui nécessite énormément de pesticides et qui donc rapporte énormément d’argent à Monsanto (Roundup), aucun traitement n’est nécessaire pour le chanvre car c’est un insecticide naturel.

C’est la fibre la plus polyvalente au monde

On fabrique des cordes, de la fourrure synthétique, des vêtements qui ne rétrécissent pas au lavage, plus on les lave plus ils deviennent doux. Ils ont une très grande longévité donc moins de ventes donc moins de profit !

Pour l’histoire, la plupart des bateaux qui ont traverser l’Atlantique pour conquérir l’Amérique avaient des voiles faites en chanvre.

L’industrie alimentaire

La graine complète est riche en vitamine E, elle a un ratio parfait Oméga3-Oméga6

On peut faire de la farine, de l’huile, du lait de chanvre (moins cher que le lait de vaches, meilleur pour la planète)

L’industrie des cosmétiques

L’huile de chanvre est anti-inflammatoire, anti vieillissement, anti points noirs, elle améliore l’élasticité de la peau.

Après tout cela, on a le CHOIX

Soit on continue à s’appauvrir, à laisser le profit aux multinationales, et on continue à laisser détruire la planète.

Soit on arrête le profit et on empêche le monopole. On reprend le pouvoir en plantant du chanvre PARTOUT, car cette plante n’a pas de contrainte de climat ou de terre. Elle croit sur des sols pauvres et ne nécessite presque pas d’eau.

Ce serait une façon de réinvestir dans notre durabilité et de rétablir l’équilibre avec la nature.

Une réponse à “Cessons de faire chanvre à part!

  1. Bonjour
    L’article commence par une erreur (cannabis est le nom de la plante : en simplifiant cannabis sativa pour le « chanvre industriel », cannabis indica pour « l’autre »)
    Et il se poursuit (l’article) sur tous le phantasmes chanvresques les plus éculés. J’en ai lu beaucoup sur le sujet mais ici on un concentré assez rare : « cette plante est dangereuse », « le chanvre absorbe les radiations », « Cela fait 75 ans qu’on a rendu le chanvre illégal » (il n’a jamais été illégal en FRance où l’on cultive 16 000ha actuellement dont une partie en Franche Comté), « En 1941 un modèle de voiture d’Henri Ford était conçu en résine de chanvre (10 fois plus solide que l’acier) et roulait au diesel de chanvre !! », etc. etc. et je préfère ne pas commenter la série d’inepties sur les usages dans la construction …
    Si c’est sur ce type de démonstration que se base l’insoumission, je comprends beaucoup de choses.
    Désolé d’être critique, mais quand on veut changer les choses, il faut les connaitre : autrement dit, s’il faut se battre pour autoriser la culture du chanvre qui n’est pas interdite, je mesure l’efficacité d’un mouvement politique qui veut incarner l’opposition. Les parties en place peuvent dormir tranquilles.
    On est vraiment mal barré …
    Bon dimanche

Ça cause... Ça cause... C'est tout qu'est-ce que ça fait... ;)