L’économie, c’est une culture G accessible, comme le point du même nom

Bon, je sais, ça fait sexiste comme titre. Mais ça parle d’économie, je vous assure.

Mais allez, je peux faire pire:

L’immense surface clitoridienne de l’économie, à portée de main

Donc non. De la même manière, le plaisir féminin, la forme réelle du clitoris et l’économie sont des objets accessibles à la connaissance, et non des tabous…

Enfin, bon bref, faudrait, en tout cas, hein…

De la même manière que le plaisir féminin, et vous ne me contredirez pas, l’économie mérite d’être un brin explorée et connue.

Au delà de son habillage de mathématiques, statistiques, diagrammes et variables… Bah elle est pas si complexe.

Pas mystérieuse. Logique et technique, voila tout.

C’est juste le premier pas qui coûte. Après, c’est just fun

Dérapage sur la sexualité présidentielle, m’en voulez pas

Donc elle est pas si complexe.

Comme la pensée d’un certain jeune homme ambitieux, un Julien Sorel moderne, mystiquement attiré par les cougars qui le prennent sous son aile, ou bien est-ce juste de l’ambition… Lisez Le Rouge et le noir.

Pas si complexe, si on veut bien y réfléchir… Et comparer.

Bref, je m’égare et vous avec en partant dans le littéraire de comptoir.

Donc l’économie, comme le clitoris, n’est pas la face cachée de la lune. Pas plus que la pensée et le comportement de notre président ne sont mystérieux.

Elle est là, pas loin, pas si compliquée. Si ce n’était nos complexes, tabous et, avouez, les gonzes et les gonzesses, par notre peur irrationnelle, qui font qu’on évite de penser.

Brillez par votre maestria économique

Donc pour commencer, et pouvoir faire le malin face au tonton de droite du repas de ce dimanche, on vous conseille de jeter un œil à ce qui suit. Des petites vidéos made in Arte, donc un truc propre et sérieux, pas complotiste, ni spécialement insoumis ou UPR ou crypto-je-sais-pas-quoi…

Mais simple, clair, compréhensible. Pour se soigner de notre peur irrationnelle, comme celle du gamin qui lève pas la main en classe pour poser une question, sûrement intelligente. Mais une question qui montre qu’il ne fait pas partie des élus qui savent déjà.

Donc, on vous conseille cette série de six vidéos qui se suivent mais qu’on peut prendre chacune selon ses préférences…

Faut décidément que j’arrête la métaphore filée…

Les débuts, donc les bases, ou la théorie du petit courtier :

La suite, ou les gros tarés :

Le big up au père Marx, TMTC :

Le battle des battle, le noeud de l’histoire contemporaine:

Pour ceux qui supportent ou aiment le rap US et les sous-titres:

Pour finir, et l’écologie? ou plutôt, pour commencer à nous y mettre :

 

Allez, bon visionnage les loulous. Et faites une pause pour montrer à madame, comme à monsieur, que vous avez pas peur de vous y mettre.

Big love. Et oubliez pas d’être fiers de vous.

Ça cause... Ça cause... C'est tout qu'est-ce que ça fait... ;)