L’histoire décryptée sans tambours ni tromperie

Un de nos contacts nous avait il y a déjà un certain temps conseillé de réviser notre histoire de la Révolution avec Henri Guillemin. Le bonhomme ne nous pas déçu: il a une manière incomparable de raconter, ou plutôt de conter les faits. Du grand art oratoire de la vieille école certes mais jubilatoire, ô combien! l’ennui, c’est qu’avec  cette rhétorique à l’emporte-pièce, surtout quand on a abordé la Commune, on a eu comme l’ombre d’un doute. Histony de Veni, Vidi, Sensi est à l’opposé de Guillemin. Avec sa tête de Georges Perrec halluciné, il dit les choses plus posément mais aussi plus actuellement et surtout il fait un travail d’objectivité tout fait remarquable avec un bel effort d’épistémologie et de critique à la fin des petites vidéos que concocte son collègue Malo. Ce n’est pas du gros budget, aussi préfère-t-on les convertir en MP3 et l’écouter en promenant le chien! Ça nous donne l’air soucieux des grands penseurs. Cela dit, les vidéos sont d’une excellente qualité et Histony entame en ce moment une série sur la Révolution qu’on vous recommande, les yeux fermés. Sinon, celle sur Charles Martel et le roman national est passionnante. Il y critique notamment toutes les récupérations politiques de l’histoire qu’elles soient de droite ou de gauche. C’est vraiment à la portée de tout le monde et toujours pertinent.

Ça cause... Ça cause... C'est tout qu'est-ce que ça fait... ;)